Né à Cambridge en 1952, Douglas Adams a exercé tout à tour les métiers de brancardier, charpentier, vendeur de poulaillers, gorille, avant de se tourner vers l’écriture pour la radio et la télévision, où il développera son aptitude à manier l’absurde et le nonsense.

Il est essentiellement connu en France pour sa série du Guide galactique, space opera loufoque et délirant proche de l’esprit des meilleurs Monthy Python, qui a remporté un succès considérable dans les pays anglo-saxons. Adapté d’un feuilleton radiophonique diffusé sur la BBC au printemps 1978, Le Guide galactique a également connu les honneurs d’une transposition télévisuelle kitschissime parfaitement inoubliable avant de devenir H2G2, le délire cinématographique de Garth Jennings et Nick Goldsmith. Adams est aussi l’auteur de la série des aventures de Dirk Gently, détective holistique, à mi-chemin entre le polar surréaliste et la science-fiction conceptuelle.

Douglas Adams est décédé en mai 2001 d’une crise cardiaque, à l'âge de quarante-neuf ans.

Eoin (prononcer Owen) Colfer est né le 14 mai 1965 à Wexford, en Irlande. Enseignant comme l'étaient ses parents, il vit avec sa femme Jackie et ses deux fils dans sa ville natale, où sont également installés son père, sa mère et ses quatre frères. Amoureux de la France, il possède également une maison près de Nice. Tout jeune, il s'essaie à l'écriture et compose une pièce de théâtre pour sa classe dans laquelle, comme il l'explique, «tout le monde mourait à la fin sauf moi». Grand voyageur, il a travaillé en Arabie Saoudite, en Tunisie et en Italie, avant de revenir en Irlande.

Avant la publication d' « Artemis Fowl », Eoin Colfer avait déjà publié plusieurs livres pour les moins de dix ans et c'était un auteur pour la jeunesse reconnu dans son pays. «Artemis Fowl», qui forme le premier volume de sa série, est un livre événement que se sont arraché les éditeurs du monde entier et qui a propulsé son auteur au rang d'écrivain vedette de la littérature pour la jeunesse. Mais ce succès international n'a pas ébranlé Eoin Colfer, qui se reconnaît simplement chanceux et qui semble s'amuser du soudain intérêt qu'on lui porte. Et, même s'il a interrompu un temps ses activités d'enseignant pour se consacrer à l'écriture des aventures d'Artemis, ce qu'il souhaite avant tout, c'est rester entouré de sa famille et de ses amis qui «l'aident à rester humble». Et lorsqu'il a reçu les premiers exemplaires de son livre, il s'est précipité pour voir ses élèves, à qui il avait promis de lire l'histoire en priorité. Doté d'un grand sens de l'humour, il a également prouvé ses talents de comédien dans un one man show.

Il s'ingénie à mélanger subtilement et efficacement une attirance pour la haute technologie et des personnages relevant de croyances diverses. Ses inspirations sont multiples et hétéroclites: de James Bond à la mythologie celte, en passant par Batman, Conan Doyle ou «La Guerre des étoiles».

Eoin Colfer raconte sa passion pour H2G2
Lire l'interview d'Eoin Colfer en Français

La « trilogie en cinq volumes » du Guide galactique de Douglas Adams (connue sous le sigle H2G2, formule chimique loufoque qui sert comme abréviation du titre anglais The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy) vous entraînera de planète en planète en compagnie d’Arthur Dent et de Trillian, les derniers Terriens survivants, de Marvin l’androïde paranoïde et de Zaphod Beeblebrox ex-président du gouvernement impérial galactique. Il vous fera découvrir des extraterrestres aussi grognons que stupides, des planètes aussi étranges qu’inhospitalières… Et, surtout, vous connaîtrez enfin la réponse à la question ultime de la Vie, de l’Univers et du reste ! Le Guide galactique est le roman idéal pour aborder la science-fiction sans se prendre au sérieux. Parodie de space opera où le nonsense règne sans partage, la série n’a pas vu son succès faiblir depuis vingt-cinq ans. Dés la première édition, la série de Douglas Adams est traduite en français par Jean Bonnefoy.

Et l'aventure continue avec le 6e volume écrit par Eoin Colfer







Encore une chose... chez Denoël Lunes d'Encre